Baies et feuilles de genévrier Bio

2,00
20 en stock
wws Maya / Pre-sale Questions Need Help? Contact Us via WhatsApp

Baies de Genévrier Bio issus de la culture raisonnable et solidaire
Paquet de 100 g

UGS : ABT619008 Catégories : ,
Baies et feuilles de genévrier Bio
2,00
wws Maya / Pre-sale Questions Need Help? Contact Us via WhatsApp

There are no reviews yet.

Write a review

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

Baies et feuilles de genévrier Bio
2,00
wws Maya / Pre-sale Questions Need Help? Contact Us via WhatsApp

Vendor Information

  • Store Name: TUNIS SHOP
  • Vendor: TUNIS SHOP
  • Address: 14 Avenue Hadi Saiidi - BAB LAASSAL
    Tunis
    Tunis
    1001
  • No ratings found yet!
Baies et feuilles de genévrier Bio
2,00
wws Maya / Pre-sale Questions Need Help? Contact Us via WhatsApp

Diurétique le plus ancien connus – Soulage la goutte et les rhumatismes.

NOM LATIN:

Juniperus communis

NOMS COMMUNS:

Genièvre, pétrot, pétron.

FAMILLE:

Cupressacées.

PARTIE UTILISÉE:

Baies (fruit).

DESCRIPTION BOTANIQUE:

Le genévrier est un petit arbre à racine forte très rameuse, à croissance lente. La tige, ramifiée, très souvent dès le bas, forme un buisson, à l’écorce brun rougeâtre et rugueuse.

Les feuilles, insérées par trois ou six, sont linéaires, très étroites et rigides.

Elles se terminent par une pointe acérée et sont d’un beau vert foncé. Les fleurs, disposées en petits chatons groupés à l’aisselle des feuilles, apparaissent en avril. Le fruit est une sphère charnue bleu noirâtre qui renferme trois graines.

Les “baies” de genièvre sont en fait des cônes miniatures, analogues aux pommes de pin, nommés “glabules”. Deux ans sont nécessaires pour arriver à maturité et prendre leur couleur bleu foncé caractéristique.

La saveur de ces baies est aromatique et sucrée, avec un parfum résineux.

Le genévrier est commun en France sur les coteaux secs, dans les landes et les bois clairs. Il est natif dans tout l’hémisphère Nord et n’hésite pas à escalader les montagnes jusqu’à 3000 m, où se rencontre une forme naine, rampante.

USAGE TRADITIONNEL:

Matthiole, médecin italien au VIe siècle, le recommandait en bains contre la goutte et certifiait que les malades “même cloués au lit sortent de ce bon bain tout à fait ingambes.

Caton l’Ancien recommandait déjà le vin diurétique à base de baies de genièvre, il y a de cela quelque vingt siècles. A prt le côté folklorique (chauffer le vin dans un vase d’airain ou de plomb, dit Caton), la recette a passé à travers les siècles sans modification. Les baies entraient d’ailleurs dans la formule de divers vins diurétiques officinaux: ” vin diurétique de l’Hôtel Dieu” ou “Vin de Trousseau” et “Vin diurétique de  la Charité”. Il était au Moyen-Age considéré comme une panacée.

Pour l’usage externe, les fumigations de baies, désinfectantes, ont toujours eu grande réputation en période d’épidémie, comme nous l’apprend Clément Marot, poète du XVIème siècle. Ces fumigations sont aussi très renommées pour soigner le rhume de cerveau.

On connaît l’emploi des baies de genièvre comme condiment de la choucroute, mais elle parfument avec bonheur de nombreux plats, en particulier les pâtés végétaux qu’elles relèvent de leur saveur sauvage.

On en prépare aussi des liqueurs en les mettant à macérer dans de l’alcool.

Dans les régions septentrionales, les baies sont couramment distillées en un alcool goûteux, le “Genièvre”.

Elles contribuent, avec l’angélique, l’acore et l’écorce d’orange, aux arômes du gin.

Peu connu, l’électuaire de genévrier, est une sorte d’extrait sombre et épais obtenu Jadis traditionnel dans le vallée de l’Ubaye, dans les Alpes-de-Haute-Provence, où on le nomme chaï, il se consommait mêlé à de la crème. Un semblable “miel” au goût prononcé est commercialisé en Suisse pour tartiner, comme de la confiture.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Poursuivis par les soldats d’Hérode, Marie et Jésus trouvèrent heureusement refuge entre les branches de genévrier. Depuis, cet arbuste est le symbole de l’asile. Le lièvre le sait bien qui, lorsque les chiens le serrent de près, s’y réfugie, l’odeur des baies de genévrier déroutant alors la meute.

MODE DE PRÉPARATION:

Infusion 10 min. à raison d’1 c. à c. de baies écrasée au mortier. Filtrez.

UTILISATION:

TISANE:

Boire 2 à 3 tasses par jour en dehors des repas.

FUMIGATION:

Faire brûler les baies dans un récipient à cet usage ou dans un coquillage ormeau. Convient pour la purification d’un lieu et en cas de rhume de cerveau.

BAINS:

Contre les rhumatisme, la goutte et les éruption cutanées.

Ajouter au contenu de la baignoire la solution obtenue une décoction 10 min. d’une poigne de baies de genièvre. Verser ensuite la préparation dans le bain.

PRÉCAUTION D’UTILISATION:

  • Ne pas dépasser le dosage conseillé.
  • Ne pas utiliser sur du trop long terme, il y a un risque d’irritation des voies urinaires.
  • Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.
  • Ne pas utiliser en cas d’insuffisance rénale ou d’irritation des voies urinaires.